Nos conseils pour bien acheter des produits de seconde main

Nos conseils pour bien acheter des produits de seconde main

Que ce soit pour compléter la collection de jouets de vos chérubins ou bien votre propre dressing, il est toujours bien de faire votre magasinage de produits sur internet ou en boutiques. Mieux, vous pouvez les acheter d’occasion, pour faire des économies. Petit guide d’achat des produits de seconde main !

Pourquoi acheter vos produits en deuxième main ?

En général, lorsque l’on a des produits de deuxième main à donner, c’est qu’on ne les utilise plus. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont plus utilisables par qui que ce soit ! Comme le dit l’adage, « ce qui fait le malheur des uns fait le bonheur des autres ».

Qui plus est, acheter ses produits de seconde main est une belle manière de respecter l’environnement, mais aussi (et mieux encore), de faire des économies ! Et oui, vous ne payerez jamais le prix d’origine sur quoi que ce soit, et avez toujours une marge de négociation.sauver des sous grace aux produits de seconde main

Cela peut vite devenir une philosophie de vie, qui suppose que l’on peut tout recycler : cela s’inscrit dans un processus d’économie circulaire. Magasiner des produits de seconde main, c’est donc tout aussi bien une démarche écoresponsable, qu’une façon amusante de s’habiller ou de s’équiper.

Dénicher les bonnes affaires, la pièce spéciale, deviendra votre nouveau défi ! La seconde main, c’est du vintage, que l’on peut appliquer aux produits de la maison, aux vêtements ou encore à la décoration.

Quelles catégories de produits sont concernées ?

Certains produits s’achètent souvent de seconde main, pour des questions financières :

  • Les produits électroménagers, comme un micro-ondes, un petit frigoacheter des vetements de seconde main - vetements pour bébés
  • Les appareils électroniques, comme les tablettes ou les ordinateurs portables
  • Les vêtements, qu’il s’agisse de layette seconde main pour bébé ou d’accessoires
  • La décoration, depuis les fauteuils en cuir jusqu’aux petits meubles vintage

Cela peut vous permettre de vous équiper si vous avez un budget serré, de compléter votre collection de vêtements d’été avec des pièces uniques, ou encore, d’éviter les dépenses inutiles. En magasin traditionnel, on vous vendra toujours le dernier cri, la dernière tendance, mais les prix sont toujours plus conséquents.

C’est là tout l’avantage d’un vêtement de seconde main par exemple : pouvoir lui redonner une seconde vie. Même chose pour ce petit tabouret que vous avez poncé puis repeint, acheté seulement quelques dollars. Même chose également pour cette petite plancha, qui met un peu de temps à s’allumer, mais qui vous a sauvé la vie plus d’une fois lors d’un barbecue improvisé, en plein mois de juin !

D’ailleurs, saviez-vous qu’en moyenne, un Canadien récupère, tout au long de sa vie, 76 objets ou vêtements donnés ? Vous aussi, vous avez sans doute l’âme économe et écoresponsable !

Où trouver des produits de seconde main ?

Les produits de seconde main peuvent être vendus :

  • Directement par leur propriétaire, par le biais de petites annonces
  • Par une donnerie ou des magasins de dépôt / achat, où les gens viennent « nicher », ou plutôt dénicher, les bonnes affaires
  • Grâce à des professionnels en la matière, via un site de produits de seconde main, sur internet

Les magasins de produits de seconde main peuvent être spécialisés : certains ne vendront que des vêtements, d’autres, de l’électroménager, d’autres vendront un petit peu de tout. Les heures d’ouvertures sont généralement larges : de 10h à 20h. Vous pouvez même essayer ou tester les produits !

Pour faire du repérage, ou bien comparer les prix du marché, vous pouvez consulter un site comprenant des produits de seconde main en ligne : vous avez toutes les informations nécessaires pour faire un choix selon vos besoins… Ou vos envies !

Les critères pour faire vos achats de seconde main

Au moment de votre achat, pensez à checker quelques critères avant de vous décider, histoire de ne pas être déçu une fois rentré chez vous.

Vérifiez l’état d’usure du produit

Une petite manche abîmée, une manette défaillante, un joint à changer… Voilà autant de petits désagréments associés aux produits de seconde main, auxquels vous devrez prêter attention. Pourtant, il s’agit ici de défauts apparents : il faut bien vous méfier des défauts non-apparents, que l’on appelle parfois « vices cachés ».

Pour un vêtement, les questions à vous poser seront : est-ce que je peux recoudre ce bouton, enlever cette tache ou bien faire une découpe dans le tissu d’origine ? Ce sont en général des détails minimes, qui ont peu d’impact sur votre usage par la suite.

En revanche, pour les produits électroniques ou électroménager, veillez à faire un test avant l’achat, quitte à demander une période d’essai payante. Comptez généralement entre 5 et 10$ pour une location de 24h : vous verrez si l’appareil convient à vos attentes.

Comparez les prix

Le prix de votre produit de seconde main est l’un des critères les plus essentiels. Il doit être rapporté au type de réparations/retouches que vous avez à faire, ainsi qu’à son niveau d’opérationnalité. Ainsi, le prix pourra varier de quelques dollars à la moitié du prix d’origine.

C’est pourquoi l’on distingue généralement plusieurs catégories de produits de seconde main :

  • Comme neuf : le produit n’a subi aucun dommage, il est prêt à l’emploi
  • En très bon état : le produit a une apparence impeccable, pas de défaut apparent
  • En bon état : le produit peut avoir quelques signes d’usures, mais cela reste léger
  • État moyen : le produit présente des signes d’usures, il comporte quelques défauts
  • Mauvais état : le produit est soit inemployable dans ses fonctions d’origine, ou bien il nécessite des réparations importantes

Le prix de vente de seconde main variera de manière descendante selon ces critères. Par exemple, une laveuse en état moyen pourra être vendue 75$, mais 180$ si elle est comme neuve.

Par ailleurs, il ne faut pas confondre produit de seconde main, ou d’occasion, avec les produits reconditionnés : ces derniers sont remis à neuf par le fabricant ou des spécialistes, et les prix sont généralement très proches de celui d’origine.

Soyez sûr que vous en ferez bon usage

Posez-vous également la question de l’utilisation du produit en question. S’il s’agit d’un vêtement : allez-vous le porter ? Pour les appareils : allez-vous les utiliser régulièrement ? Êtes-vous prêt à assumer les dépenses associées, comme l’éventuel changement d’une batterie (pour un ordinateur), ou le paiement des factures d’eau (pour les laveuses sécheuses) ?

À vous donc de déterminer votre niveau d’exigence, et si cet achat est pressé ou non.

La bonne affaire : les magasins seconde main de luxe

Vous avez déjà rêvé de porter du Chanel, du Gucci, ou encore du Ralph Lauren sans y passer tout votre compte en banque ? Il existe certes les outlets et les aubaines pour profiter de prix réduits, mais les magasins de seconde main de luxe font des offres toute l’année. C’est aussi l’occasion de rencontrer des fashonistas et de discuter des dernières tendances.

Les magasins de seconde main de luxe font l’objet d’un contrôle minutieux des produits : ces derniers sont souvent vendus avec les certificats d’origine. Vous profiterez d’un large choix de vêtements, accessoires et autres produits, tant pour les femmes que les hommes. Comptez moins de 100$ pour des produits de marque, et moins de 500$ pour des produits de grande marque.

En ligne ou dans des points de vente, faites vos achats en toute sécurité, pour votre plus grand plaisir (et celui de votre garde-robe) !

Qu’il s’agisse de questions économiques, écologiques ou bien de simples tendances, l’achat de produits de seconde main est de plus en plus répandu au Québec : plus qu’une pratique, cela peut vite être un mode de vie, à la fois bienfaisant et amusant !