6 conseils pour vivre frugalement mais sans frustrations

6 conseils pour vivre frugalement mais sans frustrations

Face à notre société de consommation, il est parfois bon de faire un retour aux sources : ainsi, vivre frugalement, mais sans frustration est un mode de vie que de plus en plus de Canadiens mettent en place, afin de se sentir bien dans leurs baskets (achetées d’occasion). On vous donne quelques conseils pour bien faire !

C’est quoi la frugalité ?

Frugal, ce n’est pas être radin, contrairement à ce que beaucoup peuvent penser. En réalité, la frugalité, c’est tout simplement « le caractère de ce qui est frugal, à savoir simple et sobre ». Donc, être frugal, c’est privilégier l’usage, l’utilisation ou un mode de vie simple et sobre.

On peut être frugal dans différents domaines, sans pour autant éprouver de frustration :

  • L’achat de vêtements, chaussures et autres accessoires
  • L’utilisation de produits multimédias
  • La nourriture au quotidien
  • Les déplacements

Bref, cela touche tous les aspects de votre vie. Et surtout, c’est en contradiction avec la tendance à la consommation, instaurée dans nos sociétés modernes : voyages, luxe, surabondance, tout cela mène cependant au gaspillage, à une perte d’authenticité. La frugalité sans frustration se veut être une attitude responsable (et en réponse) à cela. Cependant, cela ne pourra se faire que si vous suivez quelques conseils bien précis, pour mettre en place votre mode de vie.

Nos 6 conseils pour adopter cet état d’esprit

Votre principe de base : posez-vous la question du besoin

Chaque fois que vous voudrez consommer ou acheter quelque chose, demandez-vous : « est-ce que j’en ai besoin pour survivre ? ». Le terme est un peu fort, mais pourtant bien utile : comme vous l’avez sans doute appris grâce à la pyramide de Maslow, nous avons trois types de besoins :

  • Les besoins physiologiques, comme manger, boire, se doucher
  • Les besoins de sécurité physique, comme avoir un toit, une voiture
  • Les besoins sociaux et personnels, comme la reconnaissance d’amis

Ce sont là les besoins essentiels à la survie d’un individu, tant sur le plan physique que moral ou émotionnel. Ainsi, avant d’agir, pensez toujours à prioriser vos besoins !

Privilégiez les produits d’occasion ou de seconde main

Moins chers et tout aussi fonctionnels, les produits de seconde main, qu’il s’agisse de vêtements, d’un vélo ou d’un four à micro-ondes, seront toujours plus appréciables que s’ils vous ont coûté le double du prix.

Pour cela, rendez-vous dans des brocantes ou des magasins de seconde main, pour trouver votre bonheur, et parfois même, la perle rare ! Sinon, faites d’une pierre deux coups grâce au couponing et aux aubaines, en n’achetant jamais vos produits au prix fort.

Identifiez ce qui vous fait vivre… ou non

Cela revient à la question de la survie, mais c’est d’autant plus prégnant dans votre vie du quotidien. Ce gâteau à la crème vous fait de l’œil depuis sa vitrine : est-il essentiel au bon déroulement de votre journée ? Oui ? Non ? Généralement non. Si vous hésitez, c’est que c’est non.

Pour prendre de bonnes habitudes, commencez par débarrasser votre intérieur de tout ce dont vous ne vous servez : vous remarquerez vite un grand changement (et surtout, beaucoup d’espace disponible !). Raisonnez comme-ci : je garde ce que j’utilise plus de 4 fois par semaine, je range ce que j’utilise 1 à 2 fois par semaine. Le reste, on jette, on donne !

Préférez les activités gratuites

Festivals, concerts, rencontres culinaires : les villes du Canada sont friandes de ce type d’activités, et les mairies organisent souvent des temps forts, dont la participation est complètement gratuite.

Même chose pour les transports : vélo, covoiturage gratuit, il y a des manières sympathiques (et très saines) de se déplacer sans payer un ticket de bus ou une place de parking.

Vivez au jour le jour, en trouvant des solutions adaptées

Pas d’abonnements, pas de cartes de crédit : on évite les tentations ! Cela vous évitera de craquer pour le dernier trench à la mode, ou d’aller vous réabonner à cette salle de gym que vous ne fréquentez qu’une fois l’an.

N’achetez que ce que vous consommez, que ce que vous portez réellement. C’est un véritable défi, mais vous pouvez y arriver !

Planifiez tout à l’avance : c’est la clé

Cela ne peut pas être plus clair : ne devient pas frugal du jour celui qui le souhaite, surtout sans frustration. Nous sommes habitués à vivre dans une ère de surconsommation, où il y a toujours un nouveau produit à acheter, un nouveau concert à aller voir, etc.

Planifier, cela vous permet de vous donner des objectifs de frugalité, comme :

  • Finies les dépenses pour la cigarette ou pour la bière hebdomadaire
  • Vivre avec un budget délimité, comme 100 euros par semaine
  • Faire vos plats pour la semaine avec seulement quelques ingrédients

Organiser ses dépenses et son mode de vie, c’est toujours plus pratique pour obtenir des résultats probants !

Vivre frugalement sans frustration, c’est donc possible ! Il suffit de mettre en place les principes inhérents à un mode de vie frugal, et de s’y habituer petit à petit, en substituant vos anciens comportements par de nouveaux, sans la moindre difficulté !