Que faire après la retraite : nos idées de complément de revenus

Que faire après la retraite - nos idées de complément de revenus

Au Québec, l’on peut prendre sa retraite à l’âge de 65 ans. À ce moment, vous avez déjà une belle carrière derrière vous et de beaux accomplissements. Mais les revenus ne suivent pas toujours, alors, que faire après la retraite pour s’accorder quelques compléments financiers ?

Ayez un mode de vie économe

S’il est bien de souhaiter des compléments de revenus, en plus de bien préparer sa retraite, il peut être intéressant de commencer par moins dépenser.

Quelles sont vos ressources ?

Au Canada, plusieurs dispositifs garantissent des revenus aux retraités :

  • Une rente des régimes publics, octroyée par le Régime de pension du Canada et le Régime de rentes du Québec
  • Le fonds de pension, ou ce qui est issu de votre régime complémentaire de retraite
  • Le CRI, ou Compte de Retraite Immobilisé
  • Le FRV, ou Fonds de Revenus Viagers

Puisque ces rentes dépendent du nombre d’années travaillées, de vos salaires correspondants et des économies que vous avez pu faire, il est normal de vouloir s’assurer un quotidien confortable, avec des compléments de revenus.

Adoptez un mode de vie modéré

Pour éviter qu’un travail à la retraite s’avère nécessaire, vous pouvez aussi faire le point sur vos rentes et vos dépenses obligatoires. Si la balance s’équilibre, tout va bien. Dans le cas contraire, avant d’envisager de reprendre un travail, faites quelques efforts sur votre quotidien, ou pensez à quelques astuces :

  • Élaborez un budget de dépenses à respecter
  • Faites des achats malins : profitez des aubaines ou du couponing pour faire de gros achats
  • Échangez vos services : aidez le jeune voisin pour ses devoirs en échange de quelques tâches ingrates dans votre jardin, ça vous évite d’avoir recours à un professionnel

Si, malgré cela, ou pour des raisons personnelles, vous souhaitez reprendre un travail, renseignez-vous sur quelques critères avant cela.

Travail et retraite : c’est compatible ?

D’abord, gardez bien en tête qu’une embauche à temps plein rémunéré n’est pas envisageable.

Le travail après 65 ans, à quoi ça ressemble ?

Un sondage mené par l’Association du Canada pour les personnes de plus de 50 ans fait apparaître que, dans la moitié des cas, la reprise du travail après 65 ans s’explique par des motivations financières. Plus précisément, c’est pour continuer à bénéficier de régimes de santé avantageux, dont la cotisation se fait de plus en plus chère.

Par conséquent, il faut savoir qu’un travail vous épuisera plus à 65 ans qu’à 50 ans. Suivez donc ces quelques conseils :

  • Optez pour un travail ou un poste qui n’impliquent pas de responsabilités ni de stress
  • Fixez-vous des horaires à ne pas dépasser
  • Privilégiez un travail de quartier, en général plus accessible

En tant que salarié, vous bénéficierez des mêmes droits que les autres employés, à la différence près qu’ils vous traiteront (naturellement) comme leur mentor ! Alors, profitez-en.

Quels secteurs d’activité recrutent ?

Il n’y a pas vraiment de secteurs d’activité particuliers qui recrutent des seniors. Cependant, vous pouvez rechercher certains types de postes :

  • Faire de l’accueil téléphonique dans une société ou une organisation
  • Faire des actions de soutien dans le cadre d’association ou de la police locale
  • Donner un coup de main dans une boutique, pour les inventaires
  • Se lancer dans des activités d’archivage

Vous l’aurez compris : il s’agit principalement de postes sédentaires, qui ne requièrent aucune compétence particulière. En revanche, rappelez-vous que percevoir une rente et recevoir un salaire aura forcément un impact sur le calcul de vos prestations. Vérifiez d’abord si cela est intéressant pour vous.

Trouvez des activités rémunératrices adaptées

Si certains ne savent pas quoi faire après la retraite, il existe pourtant bien des manières de compléter ses revenus ou, du moins, de profiter modérément de sa retraite :

  • Prenez une activité rémunératrice à temps partiel, en devenant consultant dans votre ancienne entreprise
  • Faites-vous recruter à l’université pour les inscriptions ou les périodes d’examen, pour garder l’esprit vif
  • Travaillez dans votre club de golf préféré, ou bien dans un chenil, pour maîtriser votre temps

Par ailleurs, vous pouvez mettre vos compétences et votre temps au service des autres. Avec le développement d’internet, les possibilités sont désormais nombreuses : consulting, cours à domicile ou à distance, conseils, écriture… Vous pourriez même vous rendre bien utile p!

La retraite est une étape redoutée par 70% des Canadiens, qui se disent prêts à repousser l’échéance pour éviter l’angoisse de l’inconnu. Mais vous voilà maintenant rassuré : si vous ne savez pas quoi faire après la retraite, vous pouvez toujours travailler, de manière rémunérée, ou bien vous consacrer aux autres (ou bien les deux) !